Un jardin en partage au conseil des XV.


Une trentaine de personnes s’apprêtent à planter leurs premiers fruits et légumes. Ce sera sûrement un jardin extraordinaire. Pour le moment, c’est une belle pièce de terre arable bien noire tout juste apportée par les services de la Ville, et qui se repose en attendant le printemps et les premières plantations.Au carrefour des rues de Bruxelles et de Rotterdam, un jardin partagé prend doucement la place d’un ancien terrain vague.

L’idée a germé il y a quelques mois dans les têtes bucoliques de quelques habitants de la Cité Rotterdam et des environs. Elle a prospéré autour des postes de compostage que gère l’Association Compostra dans le quartier du Conseil des XV : ils sont devenus les derniers salons de plein air où l’on cause d’une ville plus végétale, plus potagère et surtout plus participative et partageuse.

Au départ, ils étaient six ou sept familles. Maintenant, ils sont une petite trentaine de jeunes, de seniors, d’actifs, de retraités…Prêts à se retrousser les manches, à enfiler leurs bottes et à partager leur travail et leur passion : faire pousser ensemble des fleurs, des framboises, des groseilles, des haricots, des tomates, des potimarrons…
Les premières plantations sont prévues pour le mois de mars et les premières récoltes pour les beaux jours, autour d’événements festifs qui seront organisés devant le futur cabanon. Histoire de partager le fruit du travail collectif.

Article paru dans Strasbourg Magazine de janvier 2017 : Jean de Miscault

Enregistrer

Enregistrer

Le 5 novembre Roland Ries et Olivier Bitz ont visité le quartier du Conseil des XV
Projets, initiatives et inauguration étaient au programme.

Samedi matin studieux à l’épide (établissement pour l’insertion dans l’emploi), quartier Lecourbe : Roland Ries, accompagné d’Olivier Bitz, débute sa visite du quartier des XV et de l’Orangerie par un petit déjeuner en présence de six jeunes volontaires de l’établissement.
à l’issue, il rencontre quatorze jeunes érythréennes et éthiopiennes, arrivées la veille de la « jungle » de Calais, avant un départ prévu vers l’Angleterre dans quelques semaines.
Le maire leur souhaite la bienvenue à Strasbourg.
Puis direction la cité Rotterdam, où les bénévoles de l’association Compostra expliquent le projet de jardin partagé, qui sera prochainement aménagé à l’angle des rues de Bruxelles et de Rotterdam. La terre sera enrichie par le compost fabriqué grâce aux apports des habitants des immeubles avoisinants.
Lors de la traversée du marché du boulevard de la Marne, le maire et son adjoint de quartier enregistrent quelques doléances des habitants concernant les arceaux à vélo, les ralentisseurs ou encore les voitures mal garées.
La visite se poursuit par une présentation du projet de réhabilitation du foyer Saint-Maurice, où deux petits bâtiments seront construits pour abriter des logements et une nouvelle salle paroissiale qui sera ouverte aux habitants du quartier. Retour vers le nord du bassin des Remparts, où l’higoumène Philippe Ryabykh dévoile l’avancement des travaux de l’église orthodoxe russe, dont l’ouverture aux fidèles devrait avoir lieu fin 2017 ou début 2018.

Et la visite se conclut avec l’inauguration pluvieuse des nouveaux aménagements construits entre l’église et le bassin : bancs, terrain de pétanque, barbecue...Vivement l’été !

Strasbourg Magazine - Décembre 2016 - Jean de Miscault

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Article du 23 novembre :

Pour la quatorzième année, le centre culturel et social Rotterdam organise une exposition/vente intitulée « Avis aux artistes 2016 ». Une cinquantaine d’artistes exposeront des œuvres originales et personnelles d’une grande diversité. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir, ou d’acquérir, des objets insolites, originaux, de chaque créateur, tout en ayant un contact privilégié allant de la sensibilisation à leur pratique jusqu’à l’explication de leur démarche ou des différentes techniques utilisées.

Le week-end sera ponctué par un vernissage, à midi, le samedi 26 novembre. Des œuvres offertes par les artistes seront distribuées au hasard d’une tombola.

 

Article du 27 novembre :

Les artistes locaux s’exposent

Ce week-end, l’art s’empare du pavillon Joséphine. Pour la quatorzième année consécutive, le centre culturel et social Rotterdam propose une exposition-vente mettant à l’honneur les artistes de son quartier.

Voici une dizaine d’années déjà que le pavillon Joséphine est mis à la disposition du Centre Culturel et Social Rotterdam par la ville de Strasbourg. Le bâtiment, rénové il y a deux ans, offre un cadre de rêve pour chacun des exposants du rendez-vous qu’organise la structure depuis plus longtemps encore.

« La plus belle salle de Strasbourg »

Pauline Rzogalla présente cette année, pour la toute première fois, son travail dans ce lieu qu’elle considère comme « la plus belle salle de Strasbourg ». La couture est une passion récente qu’elle a découverte grâce à sa belle-soeur. De fil en aiguille, elle a commencé à coudre des coussins, des pochettes et des gigoteuses pour bébé. « Comme c’est la première fois que j’expose, j’ai hâte de voir si mes créations plaisent ». Passion familiale oblige, elle expose même des bijoux en pâte Fimo® fabriqués par sa nièce.

Comme elle, une cinquantaine d’exposants dévoilent ici leurs objets fait main. Peintures, céramiques, luminaires, vêtements ou même pâtisseries et gâteaux… La variété des créations illustre la diversité des artistes de la Robertsau. Et nourrit un événement qui tombe pile pour occuper le quidam le temps d’une balade ou pour inspirer les prévoyants déjà en train de faire leurs achats de Noël. Alors avis aux amateurs !